Le poker 3 cartes – Règles du jeu

But du jeu

Avoir un meilleur jeu que la banque.

Matériel

1 jeu de 52 cartes ( 54 cartes sans les Jokers) .

Des jetons en nombre suffisant pour les mises.

Nombre de joueurs

Idéalement 4 à 8 joueurs.

Ordre des cartes

Les cartes vont de l’As au 2. L’As possède deux valeurs. Il peut se placer après le roi ou avant le 2.

Les combinaisons

 

La Tierce Flush

 

Le Brelan

 

La Suite

 

La Couleur

 

La Paire

 

La carte haute

En cas d’égalité des mains, c’est la carte la plus forte qui l’emporte. A-R-D sera plus fort que R-D-V. Dans le cas d’une nouvelle égalité, on regardera la 2ème carte et enfin la troisième.

Les mises

Au poker 3 cartes, il y a 3 sortes de mises. Ces mises ne doivent pas être mélangées.

Chaque joueur prendra soin de conserver ses mises devant lui, en trois tas distincts et identifiables.

Avant le début du jeu, on déterminera les valeurs maximales et minimales pour chaque mise. Dans le cas contraire, les mises seront libres.

1 – L’Ante

C’est la mise de départ. Elle se place avant la distribution des cartes. Elle est obligatoire pour tous les joueurs.

2 – Le pari Paire Plus

Avant la distribution des cartes, un joueur pourra parier sur le fait que sa main aura une paire ou plus. Ce pari n’est pas obligatoire. C’est un pari distinct de l’Ante et de la Relance.

3 – La Relance

Pour rester dans le jeu, un joueur devra obligatoirement relancer. La relance devra être d’un montant au moins égal à l’Ante et ne pas dépasser le montant maximum des mises déterminé au début du jeu. La Relance se fait lorsque les joueurs ont visualisé leurs cartes.

Ces mises étant payées différemment, elles doivent restées distinctes. On trouvera donc une solution pour les différencier sur la table de jeu.

 

Différencier les mises

Déroulement du jeu

Avant le début du jeu, on désignera un banquier qui sera aussi le donneur. Le banquier changera à chaque tour. Il est à noter que le joueur qui tient la banque ne mise pas.

Lorsque tous les joueurs ont misé (Ante et éventuellement Paire Plus), le banquier distribue 3 cartes à chaque joueur et à lui-même. On pourra choisir de les distribuer une à une ou trois par trois.

Lorsque les cartes sont distribuées, les joueurs pourront regarder leurs cartes tout en les gardant secrètes.

Lorsque les joueurs ont vu leurs cartes, ils ont deux possibilités.

1 – Se coucher. le joueur qui se couche ne mise pas la relance et il perd ses mises (Ante et Paire Plus) qui vont à la banque.

2 – Relancer. La relance devra être d’un montant au moins égal à l’Ante et ne pas dépasser le montant maximum des mises déterminé au début du jeu.

Une fois que tous les joueurs ont misé ou se sont couchés, chacun dévoile ses cartes, y compris la banque.

Les paiements

Une fois que les cartes sont dévoilées, chaque joueur compare ses cartes avec celles du banquier.

Les paiements Ante et Relance

Si la banque a une main supérieure à celle du joueur, la banque prend les mises Ante et Relance.

Si la banque a une main inférieure à celle du joueur, la banque paie les mises.

La mise initiale (Ante) est payé 1:1 (1 jeton payé pour un jeton misé). La mise initiale peut aussi faire l’objet d’un bonus (voir plus loin).

La Relance sera également payée 1:1. Il n’y a pas de bonus.

Bonus sur la mise de départ

Un bonus sera payé au joueur sur sa mise initiale si sa main est une Tierce Flush, un Brelan ou une Tierce. Les autres mains n’auront pas droit au bonus.

Les bonus sont payés comme suit : Tierce Flush = 5:1; Brelan = 3:1; Tierce = 1:1.

A noter qu’en cas d’égalité avec la banque, le joueur récupère ses mises.

Les paiements Paire Plus

Lorsqu’un joueur place un pari Paire Plus, il parie sur le fait que sa main aura au moins une paire.

Si le pari Paire Plus est gagnant il sera toujours payé même si le joueur a une main inférieure à la banque. En effet, ce pari est un pari distinct des mises Ante et Relance.

Le tableau des paiements Paire Plus est le suivant : Tierce Flush = 40:1; Brelan = 30:1; Tierce = 6:1; Couleur = 3:1, Paire = 1:1.

Si le pari Paire Plus est perdu (le joueur a moins qu’une paire) le joueur perd sa mise au profit de la banque.

On constate tout de même que le pari Paire Plus est particulièrement intéressant, surtout dans les mains hautes. Ce n’est donc pas un pari à négliger.

La banque et les jetons

  • La banque

Dans les casinos, la banque ne fait jamais faillite. Elle a toujours des liquidités pour payer les joueurs. Ce ne sera pas toujours le cas lors d’un jeu à la maison.

Si le joueur qui tient la banque ne peut pas faire face à ses obligations de paiement, on prévoira des jetons supplémentaire, en guise de fond de garantie, avec lesquels on payera les joueurs gagnants.

Le joueur défaillant qui bien sûr n’a plus de jetons devra quitter la partie.

Si un joueur quitte la partie faute de jetons, il pourra être décidé que ce joueur tiendra la banque jusqu’à la fin du jeu. Dans ces conditions, les autres joueurs n’auront plus à tenir la banque.

  • Les jetons

On a vu que certains paris, notamment les paris Paire Plus mains hautes, sont particulièrement bien payés. On prévoira donc suffisamment de jetons.

L’idéal serait d’avoir deux types de jetons (2 couleurs par exemple) : Des jetons bleus pour les jetons 1 point. Des jetons rouges pour les jetons 10 points.

Fin de partie

La partie prendra fin lorsqu’un des joueurs aura remporté tous les jetons ou d’un commun accord entre les joueurs. Dans ce cas, le joueur qui aura le plus de jetons remporte la partie.

Voir la règle du jeu en format vidéo